W3Schools

Valoriser tous les talents autistes dans l’emploi : À la découverte de l’Usine Novandie

Vivre et Travailler Autrement (VETA) et auticonsult, deux dispositifs innovants qui démontrent par l’exemple la valeur ajoutée des professionnels autistes en milieu ordinaire du travail.

À l’occasion du mois de l’acceptation de l’autisme, auticonsult et VETA, partenaires de longue date, ont invité Dominique Gillot(ancienne Secrétaire d’État aux personnes handicapées) et Carole Grandjean (Députée présidente du groupe d’études autisme) – toutes deux fortement impliquées dans le travail et le handicap au niveau politique – à Auneau.

L’objectif ? Montrer que dans toute la diversité du spectre autistique, il existe de nombreux talents qui sont capables de travailler en milieu ordinaire “comme tout le monde”, et débattre sur les solutions proposées aux chercheurs d’emploi et aux employeurs

Pour rappel, l’autisme touche 1 personne sur 100 dans le monde, soit 700 000 personnes en France. Entre de 76% et 90% sont sans emploi selon Autisme Europe mais il est estimé à un niveau encore plus élevé en France. Pourtant, ce n’est pas par manque de compétences que les personnes autistes ne trouvent pas de travail et les dispositifs de VETA et auticonsult le montrent bien.

Visite de l’Usine Novandie

Photo de la visite de l'usine de NovandieC’est dans la ville d’Auneau qu’est installée une usine Novandie (filiale d’Andros) où travaillent 11 personnes autistes sévères accompagnées par l’association Vivre et Travailler Autrement (VETA). Cette association, créée par le père d’un enfant autiste (Jean-François Dufresne, Président de VETA et membre du comité consultatif d’auticonsult), met en place « un dispositif alliant un accueil en entreprise, une prise en charge reposant sur des stratégies éducatives et un hébergement, afin de démontrer que l’insertion des personnes autistes par le travail est possible et source d’épanouissement ».

Comme chez auticonsult, l’accueil en entreprise se fait naturellement grâce à une sensibilisation des collègues de l’usine à l’autisme. Un aménagement sur-mesure des postes de travail permet de faciliter la compréhension des tâches des employés Andros accompagnés par l’association. Ces aménagements, souvent sur la base de codes couleurs et de pictogrammes, ont été généralisés sur certains postes, à la demande d’autres ouvriers (non-autistes), qui y voyaient également des avantages favorisant leur efficacité et leur compréhension des tâches à réaliser.

Au travail, les qualités des ouvriers autistes se voient tous les jours. Ils sont précis, ponctuels, méticuleux, ne font jamais d’erreurs et apprécient les tâches répétitives que les autres travailleurs n’aiment pas effectuer. La précision parfaite des ouvriers autistes sur les quantités à ajouter a même permis une économie de dizaines de milliers d’euros par an de matières premières à l’usine.

Visite de la Maison du Parc

Photo de la visite de la Maison du ParcAprès le travail, les visiteurs ont été accueillis à la Maison du Parc. Une résidence qui offre aux travailleurs autistes de l’usine un lieu de vie proche de leur travail, agréable et confortable qui leur permet d’avoir de l’indépendance. En effet, le lieu est complètement géré par les locataires (qui sont les travailleurs autistes) avec l’aide des salariés de l’association.

Pour le moment, ce sont 11 personnes qui bénéficient d’un tel accompagnement, mais l’association incite d’autres entreprises à s’inspirer de leur initiative pour faciliter l’accueil de travailleurs autistes.

Présentation de VETA et d’auticonsult et débat sur l’inclusion professionnelle

Suite à la visite de la Maison du Parc, un temps de présentation et de débat a eu lieu.

À commencer par VETA qui ont réaffirmé leur ambition qui consiste à proposer à des adultes atteints de troubles modérés à sévères d’autisme, un emploi en CDI en usine, un hébergement ouvert et des activités favorisant leur insertion et leur épanouissement.

Ensuite, une présentation de l’entreprise auticonsult s’est déroulée en compagnie d’un de ses employés autistes.

Auticonsult est une entreprise de services du numérique (ESN) : un modèle d’entreprise qui permet de garantir l’emploi et le bien-être au travail des personnes autistes embauchées. Ceci permet également aux entreprises qui ne connaissent pas l’autisme d’en faire l’expérience plus facilement.

Comment cela fonctionne-t-il ? Auticonsult embauche – chez elle en CDI – des personnes autistes en tant que consultants dans le numérique. Cette entreprise positionne ensuite ses consultants sur les projets IT de ses clients. Comme l’association VETA, elle sensibilise ses clients à l’autisme grâce à un dispositif de coaching, accompagne ses consultants et ses clients pour le bon déroulement des missions et assure le bien-être au travail des consultants.

De cette manière, elle arrive à sensibiliser par l’expérience de nombreuses entreprises qui auparavant ne connaissaient pas l’autisme. Ces entreprises sont donc plus ouvertes à travailler avec des personnes autistes, donnant ainsi la chance à davantage de chercheurs d’emploi autistes de trouver du travail.

De nombreuses entreprises témoignent qu’elles avaient des appréhensions qui au final ne s’avéraient pas poser de problème. Par exemple, une cliente témoignait « J’appréhendais un peu de travailler avec des personnes autistes, car je craignais que la communication ne soit pas facile. Finalement, […] la communication n’a jamais été un problème ».

Au final

Ces deux dispositifs complémentaires montrent que le monde de l’autisme est dynamique, plein de bonnes volontés et rempli de talents. Ils montrent également que les personnes autistes ont toute leur place dans notre Société et qu’il est primordial de leur donner plus d’opportunités, notamment au travail.

Photo du Débat à Auneau

La journée s’est conclue sur une discussion entre les participants sur la manière dont la France pourrait encourager et soutenir l’emploi de professionnels autistes et/ou en situation de handicap dans le milieu ordinaire. Les participants étaient Dominique Gillot, Carole Grandjean, Yenny Gorce (Directrice de l’association VETA), Jean-François Dufresne (Président de VETA), Hatem Souabni (Consultant chez auticonsult) Flora Thiébaut (Directrice des Opérations d’auticonsult) William Cunche (Président d’auticonsult). Un échange très riche qui a ouvert de nombreuses perspectives encourageantes !

Vous souhaitez inclure des professionnels autistes ?

Right Menu Icon